Vous avez un projet de calfeutrage en tête et êtes sur le point de partir pour la quincaillerie pour aller acheter des cartouches de scellant ? Ne partez pas trop vite, sinon vous pourriez vous retrouver face à une section remplie de scellants de types différents, ne sachant pas lequel choisir.

Pour que vous puissiez faire votre choix avant même d’avoir mis les pieds dans votre quincaillerie, voici une brève présentation de différents types de scellants pour joints de calfeutrage.

Les scellants au latex

Les scellants au latex sont conçus à base d’eau, faciles à utiliser et à nettoyer, peuvent être peints et sont relativement moins chers que les autres types de scellants. Certains produits d’étanchéité au latex de qualité supérieure peuvent parfois être utilisés pour réaliser des joints de calfeutrage à l’extérieur, mais sont mieux adaptés aux applications de finition intérieure.

Les scellants acryliques

Comme c’est le cas des scellants au latex, les scellants acryliques pour joints de calfeutrage peuvent être peints. Cependant, ils sont faits à base de solvant et sont plus difficiles à utiliser et à façonner. Ce type de scellant possède une capacité de mouvement très limitée (classe 7½).  C’est pourquoi il est davantage utilisé dans des applications commerciales, notamment pour les joints à faible mobilité. Leur coût tend à se situer dans la fourchette basse à modérée.

Les scellants silicone

Les scellants de silicone sont utilisés dans une grande variété d’applications (calfeutrer les portes et fenêtres et leur pourtour, étanchéiser l’enveloppe d’un bâtiment, etc.) en raison de leurs caractéristiques de performance inégalées : résistance aux UV, résistance à la température, capacité de mouvement maximale (classe 50-100), durée de vie généralement plus longue et flexibilité à long terme. Toutefois, ce type de scellant pour joints de calfeutrage peut prendre un temps considérable pour durcir complètement. Il ne peut pas non plus être peint. Néanmoins, il est aujourd’hui le premier choix des entreprises de calfeutrage qui souhaitent que leurs joints demeurent efficaces le plus longtemps possible.

Les scellants au polyuréthane

Les produits d’étanchéité au polyuréthane sont résistants, même à l’abrasion. Ils peuvent être peints et ont une adhérence intéressante. En revanche, ils peuvent être rigides et plus difficiles à appliquer et à façonner que le silicone et ne peuvent pas être utilisés dans les assemblages de verre structurel. Leur capacité de mouvement est aussi inférieure à celle silicone (classe 12½, 25 et 50).  Parmi les scellants pour joints de calfeutrage «haute performance», ceux faits de polyuréthane sont relativement chers.

Les scellants hybrides

Les hybrides sont relativement nouveaux dans le monde des scellants pour joints de calfeutrage. Ceux-ci renferment des composés chimiques qui modifient à la fois les scellants à base de silicone et de polyuréthane en combinant certaines des forces de chacun. Leur profil chimique est intéressant pour des applications résidentielles, car ils sont exempts de solvants et d’isocyanates.

À vous de choisir le produit qui répondra le mieux à vos besoins

En somme, il y a plusieurs types de scellants pouvant servir à réaliser des joints de calfeutrage efficaces et durables. L’important est de sélectionner celui dont les caractéristiques et performances vous garantiront une application facile et le meilleur rendement possible en fonction de votre projet. Si vous voulez faire un choix sécuritaire, allez-y avec un scellant de silicone. Ce type de scellant est le plus efficace pour la majorité des utilisations.

Chez Calfeutrage Apex, nous sommes fiers d’utiliser des scellants silicone de première qualité qui nous permettent de garantir nos interventions pour une période de 10 ans. Contactez-nous  dès aujourd’hui pour nous confier un mandat de calfeutrage !